DEATH FRIENDSHIP ***

...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jim Ryder [FINISH]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jim Ryder

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2007

Feuille de personnage
Liens:
Autre chose ?: Que ma vie n'est rien? Non, vous le savez déjà.
Hobbies:

MessageSujet: Jim Ryder [FINISH]   Mar 11 Déc - 19:48




I. FICHE D'IDENTITE :


NOM : Ryder
PRENOM : Jim
AGE : 26ans

DATE DE NAISSANCE : 29 avril 1981
LIEU DE NAISSANCE : Miami
LIEU DE RESIDENCE : Laguna Beach

COULEUR DES YEUX : Verts
COULEUR DES CHEVEUX : Bruns

COTE COEUR : Jim est célibataire et célibataire endurci. Lui et l'amour, c'est comme… L'eau et l'huile, ça colle pas ensemble.
EMPLOI : Barman au Coyote… C'est sûrement la seule fois où il a pas réussi à se débrouiller seul…


II. POUR PLUS DE DETAILS :

QUALITES :
Jim est à la base quelqu'un de solitaire et qui a su, comme tout enfant ayant été "abandonnée", devenir indépendant. C'est sûrement sa plus grande qualité. Depuis ses dix, il a du faire les choses comme il le pouvait, c'était lui qui avait pris sa vie en main, personne n'avait été là pour lui dire ce qui était bien et pas bien, il avait vécu ses expériences les unes après les autres, trouvant e bon et le mauvais côté car dans tout, il y a du bon et du mauvais, dans n'importe quel cas. Même si il est solitaire, ça ne l'empêche pas de parler, de dire ce qu'il pense de la vie, dire son point de vue par rapport à ce que sa vie lui a rapporté. Jim a une fierté aussi, pas trop grande non plus mais il est le premier à citiquer la première personne qui a besoin d'une aide pour faire quelque chose, il trouvait ça vraiment inutile de demander de l'aide pour certaines choses alors que l'on pouvait le faire seul. Seul, c'est comme 4a qu'il a grandi aussi et même si il trainait avec quelques amis, ce n'était pas ce qu'il y aait de suffisant pour le faire sortir de cette coquille, une coquille dont il est encore oas entièrement sorti. Sa vision des choses est rarement pessimiste, on a tout à gagner dans une vie mais jamais on a tout à perdre. Pourquoi rendre pessimiste une vie alors qu'on ne pouvait la respirer qu'une seule fois? Pourquoi s'enfermer et ne pas la vivre avec le sourire? C'était ce qui tournait dans sa tête et c'est aussi cela qui l'avait pouss à devenir quelqu'un de plus sociable. Il avait beau parlé avant, il y avait des limites, certains sujets n'entraient pas dans ses favoris et il les évitait, mais depuis mantenant quelques semaines, il apprend à parler de tout… Et même de rien. A 26ans, c'est tout de même l'heure de se réveiller et Jim l'a compris, et c'est sûrement pour ça qu'il prend goût à s'amuser autant… mais pourquoi? peut-être car il sait qu'il est la future proie du tueur? Sans doute pas.

DEFAUTS :
Même si il a apparis à savoir ce qu'il y avait de bon ou de mauvais, Jim possède des défauts et peut-être plus que de qualités, ce qui fait souvent déserter certaines personnes qui ne peuvent le supporter. Tout ça, c'est à cause de cette enfance, il envie ceux qui ont eu des parents proches d'eux, à les chouchouter comme les siens ne le faisaient pas. Ses amis, connaissaient leur père, lui ne l'avait jamais vu, jamais entendu, il ne savait rien de cet homme qu'il devait traiter de père. Jim était colérique lorsque certains se plaignaient d'avoir des parents, se plaignaient qu'ils soient sur leur dos, se plaignaient lorsque leurs parents leur faisait la morale. Jim aurait toujours voulu avoir des parents, même si ils lui auraient fait la morale, qu'ils lui auraient jamais lâché la grappe, ce quil lui anquait c'était cet attachement entre des parents et leur enfant, une tendresse dont chaque enfant devrait avoir eu. ne prenez pas à la légère lorsque Jim était en colère, il était extrêmement violent et si un casier est à son nom au commissariat, c'est parce que de nombreuses plaintes ont été déposées contre lui. Malgré tout, il a su se calmer avec le temps, peut-être parce que le contact avec une cousine s'était fait, une cousine qu'il apprécie énorméement mais là n'était pas vraiment le sujet. En effet, entre la violence, la jalousie mais aussi la solitude, on pouvait ajouter la mélancolie. Eh oui, il ne fallait quand même aps penser que même si Jim était souriant, il ne cachait rien au fond de lui. Son passé reste toujours en travers de sa gorge et il est impossible pour lui de ne pas y penser. Les remises en question sont énormes et pourtant il ne voit pas la vie avec un pessimisme comme on le citait dans les dictionnaires. La mélancolie n'était pas quelque chose qui était entièrement pessimiste, il y avait beaucoup de tristesse, des douleurs morales, mais aussi le suicide. Oui il y avait pensé plusieurs fois, même une fois il s'était dit: "Ce soir, je le fais", ce soir--là, il ne l'avait pas fait, peut-être justement parce que la vie méritait d'être vécue. C'était un cadeau,, peut-être empoisonné à l'intérieur, mais tant que l'on y touchait pas entièrement, on ne mourrait pas.

HISTOIRE :
Venant au monde le mercredi 29 avril 1981, c'est à cette date que deux grands événements viennent bousculer le couple Ryder. La naissance de leur enfant, Jim qui provoquera aussitôt les pires cauchemar de son père qui s'était enfui au moment de devoir couper le cordon ombilicale. Cette réaction n'était pas étonnante vues les nombeuses discussions que Sam Ryder – le père de Jim – avait eu avec sa femme. Sa femme s'appelait Lynn, elle l'avait épousé il y a huit mois, un mois arès qu'elle eut appris qu'elle était enceinte, quelque chose qu'elle avait gardé durant un mois et demi. C'était lors des noces des deux tourteraux, à la mi-novembre, que Lynn avait avoué qu'elle portait un enfant, celui de Sam. Dire qu'elle pensait offrir la plus belle nouvelle mais portait aussi leur plus beau cadeau, Sam avait fui sans prononcer le moindre mot. Leurs noces qui devaient durer une seminae, n'avaient duré que trois jours. Sam n'avait pas adressé la parole à sa femme depuis plus de 24heures et celle-ci retenait son chagrin lorsque son mari ne répondait à aucune de ses questions. Lorsqu'ils furent arrivés à leur domicile, à Miami, une discussion avait nacqui entre les nouveaux mariés. Le mari avoua que cette nouvelle ne l'enchentait pas, qu'il n'était pas prêt à assumer un enfant, qu'il avait peur de s'en occuper mais aussi de ne pas l'aimer si celui-ci venait au monde avec un handicap; Vous comprendrez que Sam n'aime pas les enfants, de plus ses parents étaient très durs et savoir que leur enfant serait handicapé, il serait rejeté donc mieux était pour lui de ne pas avoir de gosse et d'être accepté de ses parents.

La question que l'on se pose c'est pourquoi alors a-t-il assisté à la niassance de son enfant quelques mois plus tard? La réponse est celle d'un père qui désirait montrer à sa femme qu'il l'aimait. par amour, il avait assisté à son accouchement, mais au moment de prendre cette paire de ciseaux pour rompre le lien entre son fils et sa femme, celui-ci prit la fuite, laissant sa femme sous le choc, tandis qu'il avait laissé un mot sur la table du salon, lui avouant qu'il n'était pas l'homme qu'elle méritait et que pour ça, il sortait de sa vie.

Lynn aura lu cette lettre… quand vous perdez la personne que vous aimez, vous devez mettre la faute sur quelqu'un et devinez qui le fut? Son fils. Jim fut la raison de leur séparation. Jim était un montre. Jim était un imbécile. Jim coûtait cher. Jim avait volé l'amour de sa mère. Au milieu de tout ça, elle était aveugle au déroulement de la vie de son fils qui granissait sans réelle éducation. Le mot père? Il ne le connaissait pas, il parlait peu, c'était sa grand-mère qui le prenait sous son aile lorsque Lynn avait le dos tourné. Même si sa grand-mère était là, elle ne le fut pas éternellemment. Lynn ne faisait pas à manger pour son fils, ou plutôt elle faisait à manger pour elle et ce qui en restait, elle le laissait pour le lendemian à Jim. A ses six ans, il n'avait jamais goûté à de bons repas et l'heure de l'école avait sonné. Pour lui, la cantine était un restaurant, la nourriture était excellente et était le premier à finir les restes de ses amis de classe, enfin amis, il ne parlait jamais avec eux, sauf durant les exercices en commun.

Les visites de sa grand-mère se faisaient moins régulières, celle-ci ne venait qu'une fois par semiane et avec un homme qui avit toujours une petite malette sur lui. Cet homme était en fait le médecin de sa grand-mère qui était malade, pourtant elle venait le samedi pour passer du temps avec son seul petit-fils, profiter des derniers nstants pour lui enseigner les choses les plus importantes puisque personne ne prendrait la relève de l'octagénaire. L'enseignement fut ces paroles qu'elle adressa à son petit-fils:
« Mon petit Jimmy… Un jour il faudra continuer ce chemin seul, contrairement aux autres, ton chemin va commencer plus rapidement que le leur. Il va falloir que tu saches ce qui est bien et pas bien. Tu vas devoir visiter le monde qui t'entoure mais aussi ouvrir les yeux sur la personne que tu es. »
Jimmy qui la regardait un sourire aux lèvres, leva son pouce en lui répondit:
« Ne t'inquiètes pas Mamy, je suis prêt à accomplir ma… »
Se taisant, il regarda sa mamy afin qu'elle lui souffle le mot
« Ta destinée Jim… »

Voià les derniers mots qu'elle lui avait prononcé avant qu'elle ne quitte la maison et ne revienne plus. A dix ans et trois mois, Jim se retrouva avec sa mère. Leurs contacts? Bonjour, bonsoir. Je te déteste Jim. Dégage, va dehors! Espèce d'emmerdeur! que de doux mots pour cet enfant de 12ans. C'était fou ce que des mots pouvaient vous blesser lorsque vous apprenez qu'en cours, les personnes vous aimant le plus étaient vos parents. Ses parents? Son père était parti ou était mort, tandis que sa mère l'insultait. Pour lui, si il n'était pas aimé de ses parents, alors il n'était aimé de personne. L'amour? Il sait ce que ça vous fait ressentir mais jamais ses sentimentsn'ont été réciproques durant des années.

Même à 18ans, l'amour il ne l'avait pas connu. Faire l'amour? Non, coucher? Oui. Il fallait bien qu'il apprenne et il devait faire ses erreurs aussi, non? Le fait de coucher avec quelqu'un n'était pas aussi agréable que l'on pouvait le penser, lui ne se sentait pas bien sans sentiments. C'était pour une nuit et le lendemain on 'soublierait, on penserait à ce que nous ferions notre prochaine nuit… Accompagné ou seul? La réponse venait le soir suivant. Ls études? Il n'en faisait pas, il passait son temps à faire du sport seul ou à s'incruster dans des banlieues de Miami et à tenter de se faire accepter pour une partie de baseball qui terminait souvent en une baston générale. Il y avait aussi le genre de mecs qu'il rencontrait, qui disait que ses parents étaient nuls,. Jim ne comprenait pas pourquoi un mec disait ça sur des personnes qui lui avaient donné la vie, pourquoi disait-il ça alors qu'eux, parlaient avec lui et se faisait du soucis? Jim n'avait pas de parents, et les coups qu'il avait porté sur le corps du mec en face de lui était pour lui faire comprendre que les premiers é s'inquiéter de sa santé seraient ses parents.

Plus tard, vers 25ans, il fait la connaissance avec une cousine dont les liens étaient étroits, ils ne se voyaient jamais. C'était sa cousine qui avait pris contact avec lui et même si leur entente n'était pas des meilleures au début, Jim et nancy avaent finalement su prendre un départ. Entre cousin cousine, une amitié se lie et c'est peut-être pour cela que Jim a suivi nancy à Laguna Beach où il s'y plaît. L'endroit est-il la source de son sourire? Son job lui plaît-il? Où sent-il qu'un évéement le concernant étroitement le poursuit?

A suivre…

III. RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES :

QUEL EST VOTRE ROLE DANS L'ACCIDENT ?
Il en a aucun. Sauf si pour vous regardez la Lune ce soir-là en est un.LIENS :
Jim est le cousin de Nanc. Celle-ci connaît l'une des personnes impliquées, c'est sa patronne, d'ailleurs c'est aussi celle de Jim. Il ne connaît pas réellement kyle mais parfois ils discutent sans que leurs discusisos soient régulières. Ce qu'il sait, c'est que Kyle lui a permis de travailler en tant que barman et il lui en est reconnaissant.

SIGNES PARTICULIERS :
Ce qui le différencie des autres? Comme toutes personnes, il a un physique différent. Sérieusement? Peut-être que malgré son passé, son sourire a la chance d'être bien souvent sur ses lèvres, plus longtemps que d'autres personnes qui ont tout pour être heureux ou heureuses.

HOBBIES :
Le sport est quelque chose qu'il apprécie tout particulièrement. Ça lui permet de s'évader, comme l'écriture. Il a un bloc où quelques textes sont écrits. parfois sur lui, parfois sur ce qu'il voit. La lecture est aussi quelque chose qui l'intéresse, la plupart du temps ce sont des livres qui parlent de la famille, de livres où il y une toujours une famille unie, avant qu'elle ne soit séparée. Il trouve dedans un rêve qui ne s'est jamais réalisé, mais il trouve aussi un bout de sa souffrance… Quoique de mieux lorsque vous préférez lire les malheures de l'auteur que le votre?

STYLE VESTIMENTAIRE :
Jim n'a pas de style vestimentaire attribué. Vous pouvez le voir habillé en jean et avec un t-shirt un jour, puis le lendemain, vous le retrouver avec une chemise bien repassé et sans plis, dans un jean moins ample que celui du jour d'avant. C'est clair qu'il ne porte pas vraiment de short, mais les jeans sont quelques qu'il apprécie comme beaucoup, il ne choisit pas réelleent de marques car tant que la couleur lui plaît, tout va bien. Les chemises? Il en met peut-être moins souvent que les T-shirts mais une chose est sûre, il n'est pas non plus ringard.


IV. QUI TAPPOTE SUR LE CLAVIER :

PRENOM : Chris'
AGE : 17ans.

OU AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? J'suis pas revenu sur le forum. J'étais déjà là à la base.
COMMENT LE TROUVEZ VOUS ? Bah le contexte est bien, le Design il est toujours aussi soigné
PRESENCE SUR LE FORUM : 3-5/7 jours

CELEBRITE SUR L'AVATAR : Tom Wellin
CODE : Hmm…***THE KILLER***


Dernière édition par le Mar 11 Déc - 21:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Turner

avatar

Nombre de messages : 93
Humeur : Morose
Date d'inscription : 31/10/2007

Feuille de personnage
Liens:
Autre chose ?:
Hobbies:

MessageSujet: Re: Jim Ryder [FINISH]   Mar 11 Déc - 20:47

Bienvenu ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Ryder

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2007

Feuille de personnage
Liens:
Autre chose ?: Que ma vie n'est rien? Non, vous le savez déjà.
Hobbies:

MessageSujet: Re: Jim Ryder [FINISH]   Mar 11 Déc - 21:30

Merci =)

Ai enfin terminé >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Summer Stevens

avatar

Nombre de messages : 626
Localisation : Laguna Beach, pour combien de temps ?
Emploi/loisirs : Editeur dans la pub / Organiser des concerts
Humeur : Partagée
Date d'inscription : 17/10/2007

Feuille de personnage
Liens:
Autre chose ?: Ne sors jamais sans son taser! ^^
Hobbies:

MessageSujet: Re: Jim Ryder [FINISH]   Mar 11 Déc - 22:02

Validé! Bon jeu

_________________
    SUMMER STEVENS

    YOU'RE GONNA BE THE ONE THAT SAVES ME
    I DON'T BELIEVE THAT ANYBODY FEELS THE WAY I DO ABOUT YOU NOW

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jim Ryder

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 11/12/2007

Feuille de personnage
Liens:
Autre chose ?: Que ma vie n'est rien? Non, vous le savez déjà.
Hobbies:

MessageSujet: Re: Jim Ryder [FINISH]   Mar 11 Déc - 22:03

Thank's =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jim Ryder [FINISH]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jim Ryder [FINISH]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEATH FRIENDSHIP *** :: BEFORE THE GAME :: Fiches de présentation-
Sauter vers: